Nous, nos valeurs, nos besoins

Florence, 50 ans, une expérience de 7 ans en hôtellerie (formation initiale), suivie d’une expérience de 7 ans en qualité de comptable. Deux enfants nés en 1992 et 1995, le plus jeune est dessinateur (aménagement intérieur), l’aîné est grimpeur-élagueur, entretien des espaces verts. En 2007, suite à mon licenciement, je cherche une activité en accord avec ma passion la nature, ainsi naît le projet de Clénature dans le domaine de l’éducation à l’environnement sur le thème du jardinage. Pour ce projet, je me forme à la création/reprise d’entreprise en milieu rural au CREFAD en 2008, puis au Centre Permanent d’Initiative à l’Environnement de Theix (63) pour obtenir le BPJEPS (brevet d’éducateur environnement) en 2009. En 2010, je crée la structure Clénature tout en cherchant un terrain sur les bords de l’Allier. Le Chiffre d’Affaires de la première année est prometteur même sans terrain mais il devient urgent de le trouver pour que le projet voie vraiment le jour. C’est alors qu’un événement familial m’oblige à cesser l’activité mi 2011… Je garde des enfants à domicile pendant les 3 ans qui suivent et je me prépare pour ce nouveau projet encore plus abouti…

 

Kevin, fils de Florence, 23 ans, BAC-PRO travaux forestier au lycée de Saugues (43) puis certificat de spécialisation « Tailles et soins aux arbres » au CFA d’Aurillac en alternance en 2012. Depuis mai 2013 en CDI en qualité d’élagueur chez un patron dont il est l’unique employé. Il a toujours eu l’idée de travailler « à son compte », il aime vivre au grand air et a une grande capacité de travail. Il apprend vite et est ravi de travailler avec moi car nous avons depuis toujours une bonne communication et que nous sommes très complémentaires sur nos compétences. Son domaine d’action sera la partie agricole du projet.

Nos valeurs :

Vivre en harmonie avec la nature et les humains est une priorité absolue qui guide chacun de nos pas et de nos choix…

Pour cela, le respect, l’écoute, l’observation, l’étude, la compréhension, l’empathie sont les premières marches pour nous permettre d’avancer sur le chemin de l’harmonie…

Ensuite, viennent l’échange et le partage dans la fraternité, la solidarité et l’intégration qui nous permettront de faire croitre les graines de l’action symbolisées par les plantations et la construction des dômeures des fées.

Puis la recherche de l’équilibre dans la redondance, la résilience, l’autonomie, l’optimisation de l’énergie, est le moment le plus délicat mais le plus valorisant aussi.

Sans oublier bien sûr la reconnaissance, la gaité et l’humilité pour que les fées soient pleinement satisfaites et continuent à soutenir les humains engagés dans cette belle aventure !

Nos besoins :

Partant de rien ou presque, nos besoins sont nombreux mais basiques ! Il s’agit d’objets de récupération qui auront ainsi l’occasion d’une deuxième vie  en retardant leur mise au rebut et limitant la production de nouveaux objets… Ils nous permettent aussi de faire des économies non négligeables ! Par contre, leur collecte peut être un peu fastidieuse et longue… C’est pourquoi nous faisons appel à votre vigilance et votre générosité pour nous aider à nous procurer aux meilleures conditions :

    • De la terre argileuse ,
    • De la paille ou du foin (même en mauvais état), du chanvre,
    • De la pouzzolane, des graviers, du sable,
    • Une remorque en prêt,
    • Des portes d’entrée et des fenêtres (double vitrage),
    • Du bois (planches et chevrons),
    • Des palettes,
    • des seaux, 
    • de vieilles baignoires,
    • des bâches,
    • des tuyaux de cuivre (pour fabriquer les panneaux solaires)
    • peinture noire,
    • Une serre,
    • des arbres fruitiers,
    • des plants de légumes vivaces, rares et anciens,
    • etc.
Nous contacter :

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :