En avant !

Après un automne difficile où il a fallu chercher l’énergie et la motivation au milieu de diverses éléments pas très encourageants, nous voilà à nouveau reparti sur les chapeaux de roue ! Permis de construire à déposer d’urgence ! Dossiers de financements à déposer aussi d’urgence ! Chercher, trouver, aller récupérer tous les matériaux ! Faire les essais de fabrication de la bauge avec un tracteur ! Préparer le sol pour les cultures ! Etc.

Penser à tout, oui à tout… En fait, il faudrait quelques bras et têtes supplémentaires… Heureusement, cette année, le renfort arrive en la personne de Jessica qui sera là dès le printemps et tout l’été  dans le cadre de sa formation. Quel soulagement !

En effet, nous aurons de quoi faire puisque les chantiers participatifs seront nombreux cette année, environ 2 semaines par mois ! Le challenge est grand en effet : construire ma dômeure de 50 m2 comprenant 3 dômes de 6, 5 et 4 mètres de diamètre soit un salon-cuisine, une chambre et une salle de bain. Les inscriptions sont ouvertes depuis déjà quelques semaines et les premières ont déjà été enregistrées ! Surtout ne tardez pas car il se peut bien que les places soient vite prises car ce que nous réalisons ici est rare (pour ne pas dire unique) en France et le nombre de personnes souhaitant s’autonomiser, y compris dans la construction de leur habitat et plus particulièrement dans ce matériaux souple et simple qu’est la terre, est en progression et c’est tant mieux !

Vous remarquerez cette année une nouveauté concernant la participation. L’an dernier, nous avions fait le choix du prix libre. Ce choix nous a obligé a rentrer dans de longues explications individuelles et/ou collectives car cette notion est un tantinet complexe et peut gêner les personnes qui ont un rapport délicat à l’argent.

Nous aurions préféré et de loin, proposer la gratuité totale mais cela n’est malheureusement pas réaliste car tout à un coût et nous le savons tous. Le coût le plus important l’an dernier correspondait à  l’intervention de Nydia qui était indispensable pour nous lancer sur les rails  et qui venait de loin (donc frais de transport supplémentaire). Son intervention offrait une qualité de transmission de l’information de part son expérience et sa personnalité que l’on peut facilement qualifier de professionnelle ! Merci encore mille fois à elle !  Cette année, la plupart des chantiers se passeront sans elle car d’une part, elle ne le souhaite pas pour des questions personnelles d’organisation et d’autres part car nous avons acquis les bases nécessaires pour continuer sans elle, ce qui était bien l’objectif de départ. Toutefois, nous aurons encore besoin ponctuellement d’interventions de sa part et aussi d’autres techniciens dans d’autres domaines, que vous aurez peut-être l’occasion de rencontrer…

Par ailleurs, nous avons choisi d’adhérer à l’association des Castors pour bénéficier d’une assurance très intéressante et ils conseillent fortement d’inviter les participants à adhérer à l’association pour éviter certains ennuis (voir leur article). Voilà donc pourquoi, nous faisons le choix de solliciter une participation fixe.

Le choix du montant maintenant : il aurait pu être fait par rapport à un calcul très précis mais aurait-il pour autant été juste ? Pas nécessairement et il aurait aussi bien pu être remis en question pour différents motifs tous valables, à n’en point douter… Donc, comment choisir ce montant ? Faire un sondage ? Beaucoup de temps et d’énergie pour gérer ça… Pourtant, il fallait bien prendre une décision ! Cette décision, je l’ai prise en fonction des discussions que j’ai eu avec plusieurs participants qui disaient que 30 € était un bon montant car il correspondaient approximativement à ce qui est pratiqué sur les autres chantiers pour couvrir les frais d’alimentation… Et comme vous avez lu dans l’article des Castors que même un échange en nature peut-être considéré comme une rémunération, voilà qui finira de considérer les participants comme de « vrais bénévoles » aux yeux de la loi ! Toutefois, il ne faut pas que cette participation vous empêche de venir alors, sentez vous libre de nous contacter et/ou de proposer tout autre forme d’échange (même un bol d’air provenant des Alpes ;)) !

Désolée pour la longueur de l’article sur la question de la participation, mais cette mise au point était nécessaire dans un souci de transparence, si chère à mon cœur, qui permet ainsi à tout un chacun de mieux comprendre s’il le souhaite…

Si vous êtes toujours là et que vous avez encore un peu de temps et d’envie de rester en notre compagnie, n’hésitez pas à faire un tour sur le blog, beaucoup de pages ont été mises à jour !

Et puis merci encore une fois de partager l’info dans vos réseaux !

Comme vous l’avez vu, nous avons besoin de beaucoup de bras cette année !

 

Pensez à vous inscrire aussi en cliquant sur « suivre » en bas à droite pour recevoir les nouveaux articles directement dans votre boîte mail (maxi un par mois).

Publicités
Catégories : chantiers participatifs, Non classé | Étiquettes : , , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :