l’éducation à l’environnement

Depuis le grenelle de l’environnement, la prise de conscience est faite. De nombreuses actions sont menées partout sur le territoire, dans tous les domaines et par toutes sortes d’acteurs différents. Mais il reste beaucoup à faire pour que nos contemporains totalement déconnectés de la nature aient la possibilité de la connaître et de la comprendre pour mieux la respecter et l’aimer, donc la protéger… C’est un enjeu majeur de notre société qui mobilise beaucoup d’énergies à travers le monde.

L’éducation à l’environnement est un métier peu connu du grand public mais qui existe depuis les années 1970. En effet, à cette époque, les instituteurs délèguent une partie des enseignements concernant la nature à des passionnés. Ces personnes interviennent donc dans les écoles et proposent toutes sortes d’actions souvent sur le terrain pour expliquer les problématiques environnementales.

« Sur le terrain, éduquer à l’environnement peut se traduire par un acte d’information, de communication, de sensibilisation, d’éducation, de formation, de médiation, de concertation… L’éducation à l’environnement cultive la complexité, rassemble des démarches éducatives, des méthodes diversifiées tant sur le fond que sur la forme. Eduquer à l’environnement n’est pas une mission anodine. C’est un acte engageant par lequel l’éducateur, bien au-delà d’un simple prosélytisme, invite les personnes qu’il côtoie à être dans la nature, dans leur environnement, à s’y frotter et s’y confronter… à vivre cet environnement, le toucher, le sentir, le parcourir, l’imaginer, l’expérimenter, le penser et le réfléchir, le construire, le modifier ou le conserver. » Source : http://reseauecoleetnature.org Reconnu d’intérêt général et agréé jeunesse et éducation populaire, et protection de l’environnement, le Réseau Ecole et Nature est né en 1983.

Formée par le Centre Permanent d’Initiative à l’Environnement en 2009, j’ai crée une structure d’éducation à l’environnement, Clénature sur le thème des jardins. Cette passion s’est développée et s’est rapprochée de la féerie qui est une façon à la fois artistique, culturelle et créative et donc plus attractive de permettre à tous de se (re)connecter à la nature…

Quelques exemples d’animations qui seront proposées par l’association « Vivre la nature » aux touristes de passage et aux adultes et enfants, soit au cours de leur séjour, soit dans le cadre scolaire ou de centres de loisirs : tressages en tout genre, cabanes dans les bois, réalisation d’un herbier, cuisine sauvage, contes, création de jeux éducatifs et/ou coopératifs, découvertes sensorielles, musique verte, land art, balades à thème  (féerie, traces animales…), safari photo, carnet de voyage, jardinage, etc.

Pour les vacanciers : animations d’une heure tous les samedis et mercredis,

Pour les adultes et enfants alentours : un cycle annuel d’une animation tous les 15 jours,

Pour les enfants des centres de loisirs et dans le cadre scolaire : à la demande.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :