Permaculture

« La PERMACULTURE est un aménagement consciencieux du paysage, qui imite la diversité, la stabilité et la résilience des systèmes naturels, pour produire durablement et en abondance de la nourriture, des fibres et de l’énergie afin de combler les besoins locaux. « —Graham Bell—

Le concept de permaculture a été inventé dans les années 70 par les australiens Bill Mollison et David Holmgren. C’est un concept difficile à définir car il est très vaste et touche à de nombreux domaines de la vie. Il s’agit d’une vision holistique qui propose des solutions à la majorité des problèmes modernes que nous rencontrons, dans les domaines variés de l’agriculture, de l’habitat, de la vie sociale et communautaire, etc.

Le mot permaculture est formé à partir des mots perma(nent) mot anglais qui peut se traduire par durable en français + (agri)culture, mais il faut lire aussi le mot culture dans son sens large et pas seulement celui de la culture des fruits et légumes. La permaculture s’inspire de cycles et de motifs omniprésents et efficaces dans la nature et les éco-systèmes, des sagesses et cultures traditionnelles ancestrales, ainsi que des dernières découvertes en sciences naturelles.

Les 3 éthiques fondamentales de la permaculture sont :

  1. Prendre soin de la terre et de toutes ses formes de vie.
  2. Prendre soin des êtres humains et travailler ensemble, partager, échanger.
  3. Redistribuer les surplus équitablement.

 

juin2015 020

permaculture

Ces 3 éthiques sont le socle de la permaculture et leur but est de servir de « garde-fou » à chaque instant où un humain conçoit, agit, entreprend, construit pour rester dans le juste et l’intérêt commun et global.

Le design (dans le sens de « conception ») est une autre notion centrale et indissociable de la permaculture. Voici ses principes :

  • OBSERVER et interagir (ou pas) Observer longuement et avec ses 5 sens pour déterminer les forces, les faiblesses, et le cycle de vie naturel d’un terrain.
  • Capter et emmagasiner l’énergie Utiliser l’énergie disponible sur place et la valoriser.
  • Obtenir un rendement/production « On ne peut pas travailler l’estomac vide. »
  • Appliquer l’auto-régulation et accepter les feedbacks Il faut accepter les conséquences de nos actes et en profiter pour améliorer/équilibrer le système.
  • Utiliser et favoriser les ressources locales et renouvelables Faire des centaines de kilomètres pour aller chercher quelque chose c’est du temps, de l’énergie et de l’efficacité perdus !
  • Ne pas produire de déchets Le déchet est un élément qui ne sert plus à rien dans le système. Le but est de tout valoriser et réutiliser, ex : un reste de cuisine devient du compost pour la terre.
  • Concevoir les modèles généraux avant les détails « On ne voit pas la forêt en observant chaque arbre individuellement. »
  • Intégrer plutôt que séparer Chaque élément/personne a des forces et des qualités qui peuvent être utilisées/valorisées.
  • Favoriser des solutions modestes et lentes « Plus ils sont gros, plus ils tombent de haut » / « Lentement mais sûrement, on gagne la course »
  • Utiliser et valoriser la diversité/densité Chaque besoin doit être comblé par plusieurs éléments et chaque élément doit servir à plusieurs choses.
  • Utiliser les interfaces/zones de contact et valoriser les bordures/zones marginales « Ce n’est pas parce que le sentier est bien tapé qu’on est sur le bon chemin. » Ex : en utilisant 25% de son terrain pour planter des haies, on peut gagner jusqu’à 75% de rendement en plus.
  • Se servir du changement et y répondre de manière créative « La vision ne consiste pas à voir les choses comme elles sont mais comme elles pourraient être. »

A ces principes, Bill Mollison a ajouté 7 « lois » :

  • Tout est relié avec tout : développer les interactions entre les éléments (densité et diversité).
  • Tout jardine : Nous, les animaux, les arbres, les plantes, l’eau, les astres, l’orientation, les bâtis, les sols, etc. car tout a un impact/un rôle.
  • Le rendement d’un système est théoriquement illimité, la limite est l’imagination et l’expérience du designer/concepteur
  • Des observations prolongées et réfléchies plutôt qu’un travail prolongé et irréfléchi
  • Le problème c’est la solution, tout fonctionne dans les deux sens
  • Rester hors de la forêt, c’est déjà un bon début: respecter et laisser certaines zones sauvages car elles sont utiles en tant que tel
  • Travailler avec la nature plutôt que contre elle

 

 

Quelques sites internets :

La ferme du Bec Hellouin, en Normandie : une référence dans le milieu…

Site officiel de la permaculture 

Terre-Paille, une association et un lieu présentant un beau savoir faire en matière de construction permacole (près de Poitiers)

Atmos’vert en Creuse, pépiniériste qui propose des formations dont celle sur la forêt nourricière/comestible que j’ai suivi en novembre 2015.

 

Formation de 10 jours en juin 2015 en Bretagne à Kerzello avec Steve Read à l’Université Populaire de Permaculture

Quelques techniques fréquemment utilisées en permaculture :

  • zonage,
  • buttes,
  • baissières,
  • piège à chaleur,
  • key hole,
  • effet de bordure…

Extraits du livre de Bill Mollison PERMA-CULTURE 2 que vous pouvez télécharger ici : Bill Mollison – Permaculture 2

Extrait de la quatrième de couverture :

« S’il fallait faire la distinction entre la Permaculture et les autres systèmes agricoles, il faudrait dire que la Permaculture est d’abord un système résultant d’une conscience organisatrice, et qu’elle consiste à inclure des plantes pérennes et des animaux dans le plan d’exploitation, de manière à obtenir des ressources régulières et renouvelables pour parvenir à de hauts rendements avec un faible rapport d’énergie, et qui, en utilisant presqu’uniquement l’habileté et l’intelligence de l’homme, permet de réaliser un système de production approprié, sûr, d’une grande complexité, elle-même garante d’une grande stabilité../… »

 

 

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :